French (Fr)English (United Kingdom)
Appelez maintenant : +212 (0) 6000 48 800
FAIL (the browser should render some flash content, not this).
Les epices
epices en vrac

sac epicesD'après les recherches archéologiques effectuées au Moyen-Orient, la première épice utilisée dans l'antiquité aurait été le carvi. Son usage remonterait à 3000 ans avant notre ère. Sur le plan historique, l'existence des épices n'est mentionnée que depuis Hérodote, vers 500 avant notre ère. Les premiers textes grecs ne citent que la cannelle et sa cousine la "casse" appelée aussi cannelle de Chine. ; ils semblent tout ignorer des des autres épices utilisées en Orient. On sait pourtant qu'à Babylone on cultivait déjà la cardamome. A la suite de la cannelle, le poivre est la deuxième épice attestée dans le monde méditerranéen. Il faut attendre les premières décennies de l'ère chrétienne pour que soient recensés le gingembre, le girofle, la muscade, le macis, ainsi que le sucre. Jusqu'au Moyen-Âge, les épices, substances mystérieuses venues d'on ne sait d'où, étaient prétendument originaires du paradis.

Dès l'origine, l'usage de l'épice est, à la fois, culinaire et thérapeutique. En Egypte, en Perse, puis dans le monde grec et latin, on aromatise, et on soigne à l'aide du carvi, du cumin, du safran, du sumac, du fenouil, de la moutarde, de l'asafoetida, sans oublier le mystérieux silphium dont on ignore toujours la nature botanique mais aussi avec le genièvre et l'anis vert, le sésame et l'aneth. Plus encore qu'en occident,ce double usage est évidemment partagé par tout l'Extrême-Orient, terre d'origine des épices antiques, en chine et en Inde tout particulièrement. En plus des variétés citées plus haut, le curcuma, la cardamome, le poivre Szetchuan, la badiane et le galanga admettaient cette double prescription.

Vous pourrez découvrir toutes ces épices lors de votre cours de cuisine en nos locaux.

 

source : l'abécédaire des épices éditions Flammarion

 
quelques definitions
 
Liste des epices et aromates