French (Fr)English (United Kingdom)
Appelez maintenant : +212 (0) 6000 48 800
FAIL (the browser should render some flash content, not this).
Faim d'Epices | Atelier Cours de cuisine à Marrakech
pain d'epices

PAIN D'HUMOUR, PAIN D'AMOUR .....

vendeur pain d'épices Sa lointaine origine pourrait bien être Perse, ou même Indienne. Les anciens grecs en étaient friands et l'appelaient "Mélitalès". Il est difficile de savoir quelles épices entraient alors dans cette préparation de pâte de céréales sucrées au miel. selon la légende, il fut apporté en France par St Grégoire, évêque d'Arménie réfugié à Pithiviers au Xe siècle, qui en offrait à tous ses visiteurs

Le pain d'épices devint une des grandes friandises de l'Europe du Moyen Âge. La pâte se faisait avec de la farine de seigle, du miel, de l'anis, de la coriandre, du gingembre, de la cannelle et d'autres épices selon les goûts et les disponibilités. on lui donnait des formes très variées, souvent obscènes : phallus pour guérir l'impuissance, cornes pour les maris trompés, seins rebondis, fesses, nos ancêtres ayant un robuste sens de l'humour. Les marchands de pain d'épices étaient présents dans toutes les grandes foires et marchés. Certains ordres religieux s'en étaient fait une spécialité, il nous en reste aujourd'hui les "nonnettes". Le pain d'épices le plus réputé de France fut celui de Reims puis de Dijon. Cette antique friandise a gardé toute son importance en Europe du nord et en Europe centrale où, vendue sur les foires sous forme de coeurs, de petits cochons ou de bonshommes, elle nous rappelle l'ancienne tradition. En Hongrie, les coeurs en pain d'épices s'ornent d'un petit miroir au centre, le garçon l'offre à sa belle pour qu'elle reconnaisse dans le reflet celle qui règne sur son coeur.

 

source : l'abécédaire des épices éditions Flammarion

Marchand de pains d'épices. Lithographie de C.Vernet, XIXe siècle. Paris, musée des arts et traditions populaires.

bouton retour